News from the Canada Region
Cheryl Cantin, Canada Regional Director
Winter 2018/2019

*** Le text en français suit le text en anglais***

"Believe and act as if it were impossible to fail."
Charles Kettering


Over the last five years our school district has been on a journey to develop Professional Learning Communities (PLCs) as defined by Dufour et al.1 As a district coach, part of my responsibilities include supporting schools on this journey. For those of you that are unfamiliar with Dufour et al.'s work, one of their fundamental tenets is that the fundamental purpose of all schools is to ensure that all students learn at high levels. (2016, p.10)

Eight years ago, as I began my coaching journey, I would (like many,) profess to believe that all children can learn; but then I would add an asterisk that often sounded like "except for… because you know…" Then we had our first (and only) child, a boy, that at as young as 4 months was missing some pretty significant milestones. Without going into too much detail, our son has a global developmental delay that affects his gross motor, fine motor, speech and cognitive abilities. I am the parent of a special needs child.

I share this story because at 18 months we had an OT that basically told us it wasn't worth working with our child because he would never really amount to anything. At 36 months we had a PT that told us he would never walk. I was on the receiving end of the "... except for… because you know..."

I was reminded of this when a colleague was telling me a story of a high school student whose mathematics are still at an elementary level. This student's goal is to get her High School diploma and her parents are supporting her. It will be a long road but they are "believing and acting as if it were impossible to fail." Her teachers however don't all believe. Like a gut punch, this reminded me that before I had a special needs child, I'm not sure I would have believed.

My colleague reminded me that it's difficult for most to understand the possibilities because they don't see the whole journey - they see a segment and make a judgment on what they see. So how do we help these colleagues see the possibilities? How do we move away from the asterisk at the end of the statement that "all students can learn at high levels?" I would love to hear from any of you that have ideas so we can continue the conversation. Twitter: @ETSBMathSci Email:

Because this means so much to me, I'm going to do something my husband and I rarely do: I'm going to share a video of our little guy to the world wide web. I would respectfully ask that you not use this video in any other context than this post. It will not show you the whole journey, but I hope it will show you the possibilities.

https://www.youtube.com/watch?v=pXPqJHBBX5U

1 Dufour, R., Dufour, R., Eaker, R., Many, T.W., & Mattos, M. (2006, 2010, 2016) Learning by Doing: A Handbook for Professional Learning Communities at Work. Bloomington, IN: Solution Tree


"Croyez et agissez comme s'il était impossible d'échouer."
Charles Kettering


Au cours des cinq dernières années, notre commission scolaire a entrepris de développer des communautés d'apprentissage professionnel (CAP) telles que définies par Dufour et al.1 En tant conseillère pédagogique à la commission scolaire, une partie de mes responsabilités inclut le soutien aux écoles tout au long de ce parcours. Pour ceux d'entre vous qui ne connaissent pas le travail de Dufour et al., l'un de leurs principes fondamentaux est que le but de toutes les écoles est de faire en sorte que tous les élèves apprennent à des niveaux élevés. (2016, p.10)

Il y a huit ans, au début de ma carrière de conseillère pédagogique, je prétendais, comme beaucoup d'autres, que je croyais que tous les enfants peuvent apprendre. J'ajoutais par contre un astérisque qui ressemblait souvent à "sauf … parce que vous savez…". Par la suite, nous avons eu notre premier (et unique) enfant, un garçon, qui à l'âge de 4 mois, n'atteignait pas certains jalons développementaux. Sans trop entrer dans les détails, notre fils a un retard de développement global qui affecte sa motricité globale, sa motricité fine, sa parole et ses capacités cognitives. Je suis le parent d'un enfant ayant des besoins particuliers.

Je partage cette histoire parce qu'à 18 mois, une ergothérapeute nous avait dit qu'il ne valait pas la peine de travailler avec notre enfant, car il n'allait rien accomplir. À 36 mois, un physiothérapeute nous a dit qu'il ne marcherait jamais. J'étais maintenant celle qui recevais le message "… sauf … parce que vous savez…"

Je me suis souvenu de cela lorsqu'un collègue me racontait l'histoire d'un élève du secondaire dont les connaissances mathématiques sont encore au niveau primaire. L'objectif de cet élève est d'obtenir son diplôme d'études secondaire et ses parents la soutiennent. La route sera longue, mais ils "croient et agissent comme s'il était impossible d'échouer." Cela dit, ses enseignants ne croient pas tous que c'est un but réaliste. Comme un coup de poing au ventre, cela m'a rappelé qu'avant d'avoir un enfant ayant des besoins particuliers, je ne suis pas sûr si j'aurais cru que c'était un but réaliste.

Ma collègue m'a rappelé qu'il est difficile pour la plupart des gens de comprendre les possibilités car ils ne voient pas tout le parcours - ils voient un segment et se prononce sur ce qu'ils voient. Alors, comment pouvons-nous aider ces collègues à voir les possibilités? Comment pouvons-nous nous éloigner de l'astérisque à la fin de l'affirmation "tous les élèves peuvent apprendre à des niveaux élevés?" J'aimerais poursuivre la conversation et entendre vos idées. Twitter: @ETSBMathSci Courriel:

Parce que c'est un sujets qui m'est tellement proche, je vais faire quelque chose que mon mari et moi faisons rarement: je vais partager une vidéo de notre petit bonhomme sur le World Wide Web. Je vous demande respectueusement de ne pas utiliser le vidéo dans tout autre contexte que ce post. Cela ne vous montrera pas tout le voyage, mais j'espère que cela vous montrera les possibilités.

https://www.youtube.com/watch?v=pXPqJHBBX5U

1 Dufour, R., Dufour, R., Eaker, R., Many, T.W., & Mattos, M. (2006, 2010, 2016) Learning by Doing: A Handbook for Professional Learning Communities at Work. Bloomington, IN: Solution Tree

^ Top